Sold out

L'ululato (1981) (Special Edition)

Italian · Blu-ray

We are searching for you! Our good contact to dealers and collectors all over the world has already brought many exceptional findings to Switzerland. Have our research team do a search – non-binding and for free.

Compare versions

Description

Read more

Una coraggiosa giornalista televisiva Karen White diviene l'esca per la cattura di un serial Killer, che terrorizza la città e che si scopre essere un licantropo. Quando l'uomo viene ucciso, Karen, sconvolta dall'esperienza e perseguitata da violenti incubi, si rivolge al Dottor Wagner, che le consiglia il riposo in una clinica. Ma sfortunatamente per Karen, è qui che i suoi incubi si trasformano in realtà. Insospettita da un terribile suono proveniente dai boschi vicino la clinica, Karen scopre che la clinica è in realtà una colonia di lupi mannari. Ora solo una pallottola d'argento potrà salvarla.

Product details

Director Joe Dante
Actor Dee Wallace, Patrick Macnee, John Carradine, Christopher Stone, Dennis Dugan, Belinda Balaski, Kevin McCarthy
 
Genre Horror
Content Blu-ray
FSK / age rating from age 16
Publication date 04.06.2015
Edition Special Edition
Audio English (Dolby Digital 2.0), Italian (Dolby Digital 2.0), Italian (Dolby Digital 5.1)
Subtitles Italian
Extras Making of, Deleted scenes, Outtakes, Interviews, Trailer, Audio commentary of the director, Photo gallery
Length 90 Minutes
Screen 1.85:1
Year of production 1981
Original title The Howling
Region code B
 

Cast & Crew

Customer reviews

  • Sympa, mais...

    Written on 21. May 2024 by Bibo.
    This customer review refers to a alternative version.

    C’est marrant !
    Le titre du film est au singulier, à la base.
    En français, ils l’ont traduits par "Hurlements." Mais dans ce cas-là, le film aurait dû s’appeler The Howlings. Exactement de la même manière que Star Wars aurait dû être «Les Guerres de l’étoile» et non pas «La Guerre des étoiles» !
    Bref !

    Ce film fait penser à deux, trois autres trucs.
    Au Loup-Garou de Londres/An American Werewolf In London (1981), sorti la même année !
    On pense aussi au clip Thriller de Michael Jackson sorti en 1982. Clip dans lequel il était clairement inspiré par ces films, vu les effets et les transformations.

    Ce film est relativement nul.
    Il a mal vieilli.
    Mais pourquoi donc est-il aussi moins bon que An American Werewolf In London ?
    J’ai une idée : John Landis est un nettement meilleur réalisateur que Joe Dante !

    Les deux films ont des similitudes : les loups-garous sont très bien fait pour l’époque, ils sont bien effrayants et les transformations sont spectaculaires.

    Les deux films mêlent sexe et loup-garous.
    Ici, il y a un serial killer qui forcent sa potentielle dernière victime à regarder une scène de viol dans un film. Il y a aussi deux personnes qui copulent pendant qu’ils se transforment.
    Parallèlement et paradoxalement, il y a aussi le couple principal qui ne fait jamais l’amour, car ils ne sont jamais coordonnée dans leurs envies.

    Dans American Werewolf, il y a une scène de sexe qui rend le couple principal très soudés... mais qui rend aussi le final très tragique. Il y a aussi un rendez-vous dans un cinéma porno, mais le film est plutôt rigolo. En fait, on nous montre une scène relativement hilarante, mais pendant la discussion des protagonistes, on entend les gémissements sans vraiment voir de scène.

    Donc… mauvais réalisateur, mauvais film.
    De plus, Dee Wallace est très mauvaise actrice. En tout cas dans ce film.
    Bon !
    En même temps, il n’y pas vraiment besoin de talent pour jouer dans ses films, surtout sachant qu’elle est dans

    Jeepers Creepers: Reborn, Alligator 2 : La Mutation, Cujo (je ne l’ai pas vu, j’ai lu le livre et ça me suffit !), Critters...
    Oh mon Dieu ! Ils sont encore fait un Critters Attack en 2019!!!
    Déjà que les quatre premiers étaient nuls.
    Faudra que je les revoie pour le plaisir de les descendre dans mes critiques.

    Par contre, je vois que Dee est aussi dans E.T. ?
    Ah ! Si c'est la mère, alors c’était clairement la moins bonne actrice !!! 🤣😉
    Les gosses jouaient nettement mieux.

    De manière générale, les acteurs sont plutôt mauvais dans ce film.
    Les doublage français n’aident pas, ici.

    Patrick Macnee a dû désespérément tenté de se renouveler après la fin de sa merveilleuse série The Avengers/Chapeau melon et bottes de cuir, mais il a dû se perdre. Je me rends compte qu’il a joué dans plein de très mauvais film de série B. Dommage !

    Je vais sans doute regarder encore une ou deux suites… mais si elles sont toutes insupportables, je ne risque pas d’aller jusqu’au bout ! ;-D

    Je vais terminer ma critique avec l’actrice en parlant de l'actrice canadienne Elisabeth Brooks
    (qui est probablement la plus belle et clairement la plus sexy du film). Pourquoi ? Parce qu’elle a eu une fin tragique.

    En effet, Elisabeth Brooks Luyties a dû en faire fantasmer plus d’un et c’est certainement pour son rôle ici qu’elle était le plus connu, dans ses vêtements de cuir sous lesquels elle ne porte rien. On le sait vu qu’elle se déshabille complètement. Voilà l’image qu’on retenu les fans du film de la sirène maléfique. Ce qui est triste à quelque part. Car nettement moins nombreux seront ceux qui apprendront qu’elle avait été adopté à l’âge de 6 mois et décédée à l’âge de 46 ans.

    En effet, après une lutte de deux ans et demi contre le cancer du cerveau, Brooks est décédée près de chez elle à Palm Springs, en Californie. Brooks a laissé derrière elle ses enfants et sa meilleure amie et ex-petite amie Kristy McNichol, sa mort survenant quatre jours avant le 6e anniversaire de McNichol.

  • Suite et fin de ma critique !!!

    Written on 21. May 2024 by Bibo.
    This customer review refers to a alternative version.

    Ses autres apparitions au cinéma incluent Deep Space (même année que ce film-ci) et The Forgotten One.
    Mais elle sera aussi passé dans quelques série cultes style Hart to Hart (Pour l'amour du risque), Starsky and Hutch, The Six Million Dollar Man (L'homme qui valait trois milliards).    

    Spoilers : Je n’ai pas l’impression qu’elle soit dans la deuxième partie (ou une autre suite) de ce film, même si elle survit à la fin.

    Je ne doute pas que ça aura également échappé à la plupart des gens qu’elle n’était pas qu’actrice, mais aussi chanteuse (un peu guitariste), poète et écrivaine.
    R.I.P.

  • Hm???

    Written on 04. June 2010 by jerry.
    This customer review refers to a alternative version.

    Die Wolfskostüme bzw. Verwandlungen sind auch das einzig erfreuliche an diesem Film. Lasche Handlung, fade Schauspieler, unfreiwillig Lächerliche Situationen, B-Gefühl durch den ganzen Film und meines Erachtens Null Spannung. Wer anspruchsvolle Wehrwolffilme mag, soll sich an American Werewolf, Wolven und vielleicht noch Zeit der Wölfe halten. Das hier ist Trash.

  • Aufwendige Verwandlungsszenen in den '80ern

    Written on 06. May 2010 by &.
    This customer review refers to a alternative version.

    Denn die gabs nur damals. (vielleicht im neuen Wolfman?)Finde den Film ähnlich kultig wie : Company of Wolves.

  • Meilenstein

    Written on 02. September 2009 by Lycos.
    This customer review refers to a alternative version.

    Ein wahrer Meilenstein des Werwolf-Films. Grossartig!

  • Leider,leider

    Written on 08. February 2009 by Selfi.
    This customer review refers to a alternative version.

    sehr enttäuschend. Grundsätzlich bin ich bei alten Horrorfilmen immer nachsichtig, aber The Howling ist leider auch dadurch nicht zu retten. Die Story an sich wäre eigentlich nicht schlecht, über die nicht mehr zeitgemässen Effekte kann man auch getrost hinwegschauen. Leider ist die Werwolf-Verwandlungsszene etwas vom lächerlichsten das ich je in einem ernst gemeinten Film gesehen habe. Wenn der grosse, böse Wolf mit Blasen werfendem Gesicht und einem bemitleidenswerten Grinsen im Gesicht dasteht, ist einfach nichts mehr zu retten.

  • Klassiker

    Written on 02. March 2005 by Schöbby.
    This customer review refers to a alternative version.

    Einer der wenigen Filme, die mit professionellen Maskenbildner den Werwolf glaubhaft in Szene setzen! Das zeigt ,das auch ältere Filme qualitativ hochwertig sind.

  • Super Film! Aber...

    Written on 11. February 2004 by ManCity.
    This customer review refers to a alternative version.

    Da ich die amerikanische «Special Edition» besitze, interessiert mich diese Version nicht. Trotzdem habe ich rasch zwei Fragen: 1. Ist die deutsche FSK-16-Fassung nicht (leicht) gekürzt? 2. Befindet sich wirklich nur die deutsche Tonspur/Synchro auf der Scheibe? (Wäre gerade bei diesem Film wirklich schade...) Falls also einer meiner beiden Fragen mit «Ja» beantwortet wird, würde ich mir unbedingt die kaum teurere US-DVD (THE HOWLING) bestellen!

  • Kultig

    Written on 03. November 2003 by ManCity.
    This customer review refers to a alternative version.

    Nach AMERICAN WEREWOLF IN LONDON für mich definitiv der beste Werwolf-Film! Ich würde mir unbedingt die «Special Edition» kaufen. Diese ist oft nicht viel teurer, bietet jedoch nebst einer zusätzlichen schönen Kartonhülle auf einer Doppel-DVD viel interessantes Bonusmaterial.

  • Klassiker!

    Written on 28. September 2002 by marcello.
    This customer review refers to a alternative version.

    Joe Dante's Film ist ein Klassiker des Werwolf - Films und hat neben "American Werwolf in London" die besten Werwolf-Verwandlungs - Szenen der Filmgeschichte zu bieten. Das ist kein computeranimierter Müll, sondern noch echte Make Up - Effekte, und was für welche! Für Horror - Fans ist der Film ein Muss.

Show all reviews

Write a review

Thumbs up or thumbs down? Write your own review.

For messages to CeDe.ch please use the contact form.

The input fields marked * are obligatory

By submitting this form you agree to our data privacy statement.