Artikel empfehlen

E-Mail Link

Auf diesen Artikel verlinken:

Optional:

Sprache der verlinkten Seite:

Partner-ID in Link integrieren: Links aktualisieren

Fragen zum Partner-Programm oder zur Verlinkung? Kontakt
CHF 21.90
Sofort lieferbar
Dieser Artikel ist sofort lieferbar. Bestellungen vor 16 Uhr versenden wir noch am selben Tag (ohne SA, SO und Feiertage). Tonträger und Filme versenden wir auch am Samstag.
In den Warenkorb Zu Wunschliste hinzufügen
Blu-ray

Es (2017)

Deutsch
Schauspieler Bill Skarsgård, Finn Wolfhard, Sophia Lillis, Jaeden Lieberher, Jeremy Ray Taylor, Jack Dylan Grazer, Chosen Jacobs, Wyatt Oleff, Nicholas Hamilton
Regisseur Andrés Muschietti
Label Warner Home Video
 
Genre Drama
Horror
Thriller
Inhalt Blu-ray
FSK / Rating ab 16 Jahren
Erschienen 22.02.2018
Ton Deutsch (Dolby Atmos), Deutsch (DTS-HD Master/High 5.1), Englisch (Dolby Atmos), Englisch (DTS-HD Master/High 5.1)
Untertitel Deutsch (für Hörgeschädigte), Englisch (für Hörgeschädigte)
Extras Entfallene Szenen, Dokumentationen
Laufzeit 135 Minuten
Bildformat 16/9, 2.40:1
Produktionsjahr 2017
Originaltitel It
Ländercode
Ländercode B
Blu-ray Europa (einschließlich Grönland und französische Überseegebiete, ohne den europäischen Teil Russlands), Naher Osten, Afrika, Ozeanien, Australien
 
Kundenbewertung 3 (11)

Trailer

Neuadaption von Stephen Kings Romanklassiker „Es“. Im Mittelpunkt steht eine Gruppe von Kindern (u. a. Finn Wolfhard, Nicholas Hamilton und Jaeden Lieberher), die „The Losers Club“ genannt werden. Sie erfahren von einer interdimensionalen Kreatur, die Jagd auf Menschen macht und sich in die schlimmsten Alpträume ihrer Opfer verwandeln kann. Meistens tritt das Biest jedoch in Form des sadistischen Clowns Pennywise (Bill Skarsgård) auf. Die Kinder schwören die Kreatur zu vernichten und kehren als Erwachsene in ihre Heimatstadt zurück, in der Pennywise erneut aufgetaucht ist.

Kundenrezensionen

Top oder Flop? - Schreib hier Deine Rezension!

  • von marcus vom 15. März 2018

    gut gemacht

    ABER die alte verfilmung ist für mich immer noch sehr gut, wenn auch technisch noch nicht auf der höhe. so richtiger horror kommt hier nicht auf....mal sehen was der zweite teil bringt...

  • von dave the brave vom 17. Januar 2018

    der zweite teil

    wird laut muschis angaben mehr zur sache gehen...auch mama hat mich psychisch mehr mitgenommen als es...

  • von grinder vom 18. November 2017

    better than....

    ..the original one??
    gut in die neuzeit geholt, jedoch hat mich die alte version DAZUMAL mehr verstört...

  • von roger vom 18. November 2017

    what den....

    ... gut, aber nicht so atmosphärisch wie kings werk!!

  • von Brock1903 vom 21. März 2018

    Super.

    Diese Kundenrezension bezieht sich auf eine alternative Version.

    Viel besser als die alte Version. Der Clown ist wirklich super. Die Jungen Schauspieler sind sehr sympathisch. Kann Ihn wirklich empfehlen.

  • von Tim vom 27. Februar 2018

    Ok

    Diese Kundenrezension bezieht sich auf eine alternative Version.

    Ich weiss nicht. Irgendwie hab ich mehr erwartet. Der Film ist sicher gut gemacht. Aber so richtig horrormässig fand ich den jetzt nicht. Da hat mich die erste (TV) Verfilmung mehr mitgenommen. Ok, da war ich auch noch ein Kind :-)

  • von ça va savoir vom 31. Januar 2018

    bozo le clown

    Diese Kundenrezension bezieht sich auf eine alternative Version.

    Une nullité par rapport à celui d'époque...

  • von Sylvie vom 23. Januar 2018

    Ça

    Diese Kundenrezension bezieht sich auf eine alternative Version.

    Bibo n'aime pas Skarsgård mais aime bien Ledger (rappel : cette pathétique interprétation du Joker qui fait honte au personnage d'origine)... Rien de plus à dire.

    Pour ma part, je trouve que c'est un excellent film qui a l'avantage de ne pas faire oublier le téléfilm car il adapte le livre en restant fidèle.

  • von gululu vom 21. Januar 2018

    ça

    Diese Kundenrezension bezieht sich auf eine alternative Version.

    très sympa, beaucoup mieux que le téléfilm des année 90. vivement la suite.

  • von Rafi vom 27. Dezember 2017

    Ça

    Diese Kundenrezension bezieht sich auf eine alternative Version.

    Eh ben dis donc Bibo, t'as pas suporté Ça ?

    Malgré la critique qui m'a fait plus pensé à Manu qu'autre chose, je vais donc te rentrer dedans l'ami.

    Le téléfilm sorti à la fin des années 80, à marqué la génération dont je fais partie. Je dois préciser encore que à cause du téléfilm j'ai développé une peur des clowns, mais pas n'importe lequel, si il a les cheveux rouges ainsi qu'un habit avec des gros boutons là je suis terrifié.

    Ce même téléfilm a mal vieilli et n'a pas le même impact sur moi maintenant, donc c'est avec impatience que j'ai attendu le remake de Ça. Je me suis retrouvé face à un film qui correspond à tout les standards et codes qui dirigent les fllms d'horreurs de maintenant.

    Le look du clown est pas mauvais et les enfants ? je trouve qu'ils s'en sortent bien. Ils sont pas du tout chiants, je les trouve même attachants.

    Ce flm m'a très peu terrifié je me suis même plus distrait qu'autre chose. Ce qui énerve l'ami Bibo ce que ce film a fait un chiffre d'affaire énorme à travers le monde.

    Oui certe y a pleins d'incohérence mais on s'en fout. Moi j'ai adoré franchement

  • von Bibo vom 26. Dezember 2017

    C'est quoi ça ???

    Diese Kundenrezension bezieht sich auf eine alternative Version.

    It (Ça)

    Oh non !
    Chapiter One s’écrit à la fin !
    C’est que le début !

    En effet, j’ai trouvé que ce film est une perte de temps.
    Encore deux heures de perdues. C’est toujours quitte ou double quand on regarde un film.

    Me souviens pas si l’ancien était aussi mauvais. Il ne m’avait pas laissé un souvenir intarissable (et pourtant il a rendu des personnes coulrophobes) !
    J’avais même détesté toute la partie avec l’araignée géante. Cette partie pathétique nous est épargnée ici. Sera-t-elle dans le suivant ?
    J’ai même pas envie de le savoir !

    Oui, j’adore Stephen King, parce qu’il écrit super bien.
    Mais pas sûr que la plupart de ses écrits soient bien adaptés.
    Je peux pas juger, j’ai pas lu celui-ci… ou devrais-je dire Ça !
    L’idée des peurs de chacun est pourtant toujours une source d’idée.
    Mais rarement aussi bien exploité que dans le premier Expérience Interdite !

    Décidément, Bill Skarsgård a décidé de ne pas ‘être apprécié par le pourtant cinéphile que je suis !
    Entre Atomic Blonde et Ça, il a joué dans deux films récemment que j’ai pas du tout aimé. Ou si peu !
    Quand on pense au Joker joué par Heath Ledger, on rigole face à cette interprétation-ci. Le Joker faisait nettement plus peur !

    Et pourquoi s’appelle-t-il Ça, ce clown ?
    Pourquoi tout le monde l’appelle Ça ?
    Pourquoi tout le monde l’appelle comme Ça ?
    Pourquoi pas Henry ou Thierry ou encore Jean-Claude ?
    « Je me suis ennuyé grave ! » comme dirait Manu.
    Non, mais sérieusement : Ce film est une suite d’incohérence pour moi !
    Je tombe du premier étage sur le dos. La table sur laquelle je ratterris se brise, mais ma vie n’est pas en danger !
    J’ai peur des clowns, mais je ne fais pas une crise d’angoisse quand je suis enfermé dans une pièce où il y en a passé une vingtaine.
    Je suis une fille qui n'a embrassé qu’un garçon, malgré ma réputation, mais ce film me permettre d’en embrasser deux autres.
    On sait où se trouve le méchant cauchemardesque, mais on va chez lui sans problème. Personne n’a jamais détruit ou rénové ce bâtiment !
    On fait un combat de pierres, des dizaines de pierres sont jetés, on s’en prend plein la figure, mais seul le chef de la bande des méchant saignote un peu du front, sans abîmer la petite frange de beau gosse.
    Je dois pas parler aux inconnus, mais je parle sans problème à un clown étrange qui se trouve dans les égouts et qui comme par hasard à mon p’tit bateau ! Youpiiii !
    Mon père me viole depuis toujours parce, que la maman partie, il devait continuer à se faire plaisir sexuellement, mais je lui parle quand même normalement. Juste de temps en temps, je montre que je suis un peu mal à l’aise. Papa, voyons !
    On est à une époque où parle de sida et de seringue, mais non… on va quand même se mélanger le sang pour montrer qu’on est pas des PD !
    On découvre, comme par magie, qu’il y a une bouche d’égout sur chaque lieu de drame lié à un enfant. Du coup, en retraçant ces endroits, on tombe sur le repaire du Super Boss final du jeu !
    Bon Dieu… dois-je encore continuer ???
    En plus, les personnages du film sont une bande de gamins insupportables !

    Je n’arrive même pas à mettre deux étoiles. Lees bons moments ne dépassent pas 10 minutes et mon enthousiasme était presque à zéro à la fin du film !